Guantanamo aller-retour

mercredi 27 mai 2015
par  space

Les Pieds sur terre par Sonia Kronlund

De Vénissieux à Guantanamo ... 14.04.2009 / 22.05.2015

Influencés par un grand frère djihadiste, Mourad Benchellali et Nizar Sassi, deux jeunes des Minguettes sont partis en 2001 pour un voyage « initiatique » en Afghanistan... Ils y croisent Ben Laden avant d’être emprisonnés à Guantanamo.

...de Guantanamo à Vénissieux 15.04.2009 / 25.05.2015

Arrêtés en décembre 2001 au Pakistan et soupçonnés de faire partie d’Al Quaïda, Mourad et Nizar sont détenus pendant deux ans et demi à Guantanamo puis pendant deux ans dans les prisons françaises. En février 2009, la justice française les a relaxés. Retour sur leurs conditions de détention et leur réadaptation à la liberté.

Reportage : Olivier Minot

Réalisation : Véronique Samouiloff (et Peire Legras)

Dans la tête des jeunes djihadistes françaises 23.05.2015

Une série en trois volets réalisée à partir des expériences de "déradicalisation" menées auprès des jeunes filles.

C’est une des questions les plus troublantes et gênantes de l’époque : comment des hommes et des femmes, souvent très jeunes, basculent dans la radicalisation au nom de la religion ? Pourquoi s’enferment-ils, rejetant famille et proches et, parfois, allant jusqu’à prendre les armes aux côtés des djihadistes en Syrie ou en Irak ? Les Pieds sur Terre proposent une série d’émissions de Leila Djitli, réalisées par Marie Laure Ciboulet et Emmanuel Geoffroy. Des témoignages recueillis lors d’expériences de déradicalisation, menées notamment par l’anthropologue Dounia Bouzar. On entend des mots parfois difficiles, de l’amour et de l’espoir, de l’inconscience, de la peur et des regrets. Un document à écouter en trois volets, à retrouver aussi en vous abonnant au podcast des "Pieds sur terre".

1. La "méthode de Dounia"

Dans un lieu gardé secret, une journée avec Dounia Bouzar et son équipe au cœur de la cellule mobile de "déradicalisation" créée il y a un an.

2. L’histoire de Foad

En janvier 2014, Foad, un jeune homme, est parti seul en Syrie chercher sa petite sœur de 15 ans. Il raconte.

3. Les jeunes filles

Samia et Leila, deux très jeunes filles de 15 et 17 ans ont été « recrutées » sur les réseaux sociaux. Elles sont à présent prises en charge à temps par la CDPSI, la cellule créée de déradicalisation.

Voir aussi les pages : Guantanamo (tag)


http://consciencesansobjet.blogspot...