Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement - Le moine Gojo

jeudi 8 mai 2014
par  fiche endommagé.

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement - Le moine Gojo.

Le philosophe romain Marc Aurèle, par ailleurs empereur de Rome, a écrit cette maxime devenue célèbre :
"Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement".
Autrement dit, lorsqu’il y a compréhension, son expression se déploie avec clarté.

Pour le sujet qui nous intéresse, ajoutons une petite précision a la citation de marc Aurèle :
Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement.......
Dans la mesure ou cela est en effet exprimable par le langage.
La vérité, la Conscience, ou le Soi, ne sont pas des objets ; aussi est il très difficile, sinon impossible de les définir par le langage.
Néanmoins, tout ce qu’il y a autours, et jusqu’à la raison même selon laquelle il est impossible d’enfermer l’inenfermable dans des concepts, peut être exprimé avec clarté.
Trop de philosophies et d’enseignements se réfugient dans un silence pseudo-spirituel, pour en fait éviter d’avoir a démontrer leur ignorance.
Quel est alors l’intérêt du langage lorsqu’il s’exprime avec clarté ?
Il est précisément de nous conduire joyeusement jusqu’à la porte du silence, de l’inexprimable, de la grâce.
Lorsque cela se fait dans la clarté, le mental comprend naturellement ses propres limites, et devient silencieux.
Un mental silencieux, cela par définition n’existant pas, est un mental qui s’évanouit.
Lorsque le mental, ainsi satisfait, lâche prise, le silence apparait.
Un vrai silence, libre de tension, issu de la compréhension de ses propres limites par la pensée.
Lorsque ce silence nous saisit, il nous laisse libre et disponible pour franchir le seuil que personne jamais ne pourra franchir, au delà duquel les mots deviennent inutiles et se dissolvent dans la Présence.
Le moine Gojo.
http://approchenondualite.blogspot.fr/


Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement - Le moine Gojo