Aux origines du consumérisme

samedi 20 décembre 2014
par  space

Adam Curtis, The century of the self, Happiness Machines.

Le siècle du Soi, Machines à bonheur, documentaire sur Edward Bernays (BBC4, 2002 )

Voir aussi la page : Le pouvoir des cauchemars (autre documentaire d’Adam Curtis)

Edward Louis Bernays, né à Vienne en Autriche le 22 novembre 1891 et mort à Cambridge (Massachusetts) le 9 mars 1995 (à 103 ans), est considéré comme le père de la propagande politique institutionnelle et de l’industrie des relations publiques, dont il met au point les méthodes pour des firmes comme Lucky Strike. Son œuvre aborde des thèmes communs à celle de Walter Lippmann, notamment celui de la manipulation de l’opinion publique. Il fit à ce titre partie du Committee on public Information créé par Woodrow Wilson pour gagner l’opinion publique américaine à l’entrée en guerre des États-Unis en 1917.

Il est le double neveu de Sigmund Freud, sa mère, Anna Freud, est l’une des sœurs du fondateur de la psychanalyse (une autre Anna Freud est la fille de Sigmund Freud), et son père est le frère de Martha Bernays, la femme de Freud.

Source (et suite) du texte : wikipedia

Bibliographie (en fr) :

Propaganda (1928), Comment manipuler l’opinion en démocratie, Préface Normand Baillargeon, Ed. Zones, 2007.

En ligne : Liber Zones / PDF (autre lien)

Commande sur Amazon : Propaganda <http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/...>

1. ORGANISER LE CHAOS

La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays.

Nous sommes pour une large part gouvernés par des hommes dont nous ignorons tout, qui modèlent nos esprits, forgent nos goûts, nous soufflent nos idées. C’est là une conséquence logique de l’organisation de notre société démocratique. Cette forme de coopération du plus grand nombre est une nécessité pour que nous puissions vivre ensemble au sein d’une société au fonctionnement bien huilé.

Début de Propaganda

Entretien avec Normand Baillargeon, préfacier du livre Propaganda

Autre interview (2008) : Choc FM (mp3)

Normand Baillargeon (né en 1958) est professeur en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), essayiste, militant anarcho-syndicaliste, chroniqueur et collaborateur de différentes revues alternatives. On peut également le rattacher au mouvement sceptique contemporain.

Source (et suite) du texte : wikipedia

Bibliographie : wikipedia

Notamment :

- Petit cours d’autodéfense intellectuelle, Ed. Lux, 2006

Interview à propos de son livre : Radio Canada (2005) / Là-bas si j’y suis (2010)

En ligne : PDF (Chroniques ayant servi à l’écriture du livre)

Commande sur Amazon : Petit cours d’autodéfense intellectuelle <http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/...>

http://4.bp.blogspot.com/-bKEFNjpBa... <http://4.bp.blogspot.com/-bKEFNjpBa...>


http://consciencesansobjet.blogspot...